En voyant le message où je présentais ma poupée OOAK asiatique, une amie internaute m'a dit : "on dirait un arc-en-ciel". Mon mari m'a dit : "il manque une couleur pour l'arc-en-ciel : le orange".

When she saw the message where I was presenting my Asian OOAK doll, a friend of mine said to me: "Looks like a rainbow." My husband said to me: "A color is missing for the rainbow: the orange".

Comme j'avais acheté une autre poupée, pour me servir de "mannequin" pour les essais de couture dans ma craftroom , sans avoir à en déshabiller et rhabiller une de celles qui sont dans le salon, je me suis dit : "pourquoi ne pas la transformer, elle aussi, et l'habiller en orange ?". Voir les explications ICI

As I had bought another doll, to use as a "mannequin" for sewing trials in my craftroom, without having to undress and dress one of those in the living room, I said to myself: "why not Transform it, too, and dress it in orange? ". See explanations here

Et une nouvelle robe orange plus tard, voilà mon arc-en-ciel Teen Trends !

And a new orange dress later, here is my rainbow Teen Trends!

IMG_4636-

 

 
À noter que l'arc-en-ciel à toujours été considéré comme un chemin de médiation entre le haut et le bas. Cette fonction quasi-universelle est attestée aussi bien chez les Pygmées qu’en Polynésie, en Indonésie, en Mélanésie, au Japon, pour ne parler que des cultures extra-européennes. La même idée se retrouve de l’Iran à l’Afrique et de l’Amérique du Nord à la Chine…
 
– Au Japon, il s’agit du «pont flottant du ciel»
 
– L‘escalier par lequel le Bouddha redescend du ciel est un arc-en-ciel
 
– Au Tibet, l’arc-en-ciel n’est pas le pont lui même, mais l’âme des souverains qui s’élève vers le ciel, ce qui ramène indirectement à la notion de «pontifex», le lieu de passage.
 
– Les Pygmées d’Afrique centrale croient que Dieu leur montre son désir d’entrer en rapport avec eux par l’arc-en-ciel. Mais il représente aussi un serpent dangereux .
 
– Les Négrito Semang (Malaisie) parlent d’un serpent-python qui verse sur la terre la pluie du soleil, extrêmement dangereuse pour les humains.
 
– Les Négrito Andaman ((île du sud de l’Indonésie) le décrivent comme étant le tam-tam de l’Esprit de la Forêt : son apparition annonce la maladie et la mort.
 
– Pour les Chibcha de Colombie, il était une divinité protectrice des femmes enceintes.
 
– Pour les Incas, il s’agissait de la couronne de plumes d’Illapa, Dieu du tonner et des pluies. Il était considéré comme un esprit cruel et irritable. Selon leurs croyances : «l’arc-en-ciel est un serpent céleste qui aurait était recueilli par les hommes alors qu’il n’était qu’un vermisseau. À force de manger, il pris des proportions gigantesques. Les hommes furent contraints de le tuer car il exigeait des coeurs humains pour sa nourriture. Les oiseaux se trempèrent dans son sang et leur plumage se teinta des couleurs vives de l’arc-en-ciel.» De ce fait, les anciens Péruviens n’osaient regarder l’arc-en-ciel et fermaient la bouche et les main s’ils l’apercevaient.
 
– Chez les Dogon, l’arc-en-ciel est considéré comme le chemin permettant au Bélier céleste, qui féconde le soleil et urine les pluies, de descendre sur la terre. Les caméléons qui porte ses couleurs, lui est apparenté. Selon eux, l’arc-en-ciel à quatre couleurs : le noir, le rouge, le jaune, et le vert. Elles sont les traces du Bélier céleste quand il court.
 
– Chez les Aborigènes d’Australie, on retrouve le Mythe du Python Arc-en-Ciel. Il est associé à l’eau, donc à la vie, mais il représente aussi la foudre et l’orage. C’est une figure essentielle d’acquisition des connaissances lors des initiations, par des actions symboliques d’ingurgitation et de régurgitation. Son importance est telle qu’il contient potentiellement tout les êtres ancestraux est peut être associé à tout les sites sacrés du désert australien, ce que les peintres expriment par des modifications personnelles qu’ils apportent à la forme générale du serpent. Les peintures raconte l’itinéraire du Python voyageant de trou d’eau en trou d’eau et féconde la terre sur son passage.
 
– En Chine, l’union des 5 couleurs prêtées à l’arc-en-ciel est celle du Yin (Lune féminin) et duYang ( Soleil masculin), le signe de l’harmonie de l’univers et de sa fécondité. «INDRA einthna» est le nom de l’arc en ciel encore utilisé aujourd’hui au Cambodge. Or, INDRA dispense à la terre la pluie et la foudre, symboles de l’activité céleste. Indra (इन्द्र) = force, courage, puissance – est l’un des principaux dieux de l’hindouisme, Maître de la Nature, le roi suprême des Devas (=brillant en sanskrit). Son importance est devenue moindre dans l’hindouisme tardif, comparée à celles de Vishnou et de Shiva. Si l’on remonte plus tard sur le plan historique, des légendes Chinoises racontent la métamorphose d’un Immortel en arc-en-ciel enroulé comme un serpent. La calligraphie Chinoise comporte 5 caractères désignants l’arc-en-ciel qui, tous, contiennent le radical «hoei» qui signifie serpent.
 
– Dans l’ésotérisme Islamique, les 7 couleurs de l’arc-en-ciel figurent les qualités divines reflétées dans l’univers, car il est «l’image inverse du soleil sur le voile inconsistant de la pluie» Ces 7 couleurs sont assimilées aux 7 cieux en Inde et en Mésopotamie.
 
– Selon le Bouddhisme Tibétain, nuages et arc-en-ciel symbolisent le Sambogha-kâya = corps de ravissement spirituel, et leur résolution en pluie : le Nirmâna-kâya = corps de transformation.
 
– La Bible fait de l’arc-en-ciel la matérialisation de l’alliance divine «Et Dieu dit : Voici le signe de l’alliance que je met entre Moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à venir : je mets Mon arc dans la nuée et il deviendra un signe d’alliance entre Moi et la terre.» (Genèse, 9, 12-17)
 
– En Grèce, l’arc-en-ciel est IRIS, la messagère rapide des Dieux. On dit d’ailleurs en Espagnol «Arco Iris» pour désigner l’arc-en-ciel, et en Français, «iriser» signifie «coloré aux couleurs de l’arc-en-ciel».
 
Et mon arc-en-ciel de poupées à moi représente tout simplement la beauté de la nature lorsque le soleil sort après une douce pluie d'été !
 
On est bien loin de l'interprétation et récupération que certaines personnes en font sur leur drapeau depuis quelques années dans leurs manifestations.... 
----

Note that the rainbow has always been considered as a path of mediation between the top and bottom. This quasi-universal function is attested among Pygmies as well as Polynesia, Indonesia, Melanesia, Japan, to mention only extra-European cultures. The same idea is found from Iran to Africa and from North America to China ...

- In Japan, it is the "floating bridge of heaven"

- The staircase by which the Buddha descends from the sky is a rainbow

- In Tibet, the rainbow is not the bridge itself, but the soul of the sovereigns which rises towards heaven, which indirectly brings back to the notion of "pontifex" the place of passage .

- The Pygmies of Central Africa believe that God shows them their desire to get in touch with them through the rainbow. But it also represents a dangerous snake.

- The Negrito Semang (Malaysia) speak of a python snake that pours the rain of the sun on the earth, extremely dangerous for humans.

- The Negrito Andaman (South Island of Indonesia) describe it as the drum of the Spirit of the Forest: its appearance announces sickness and death.

- For the Chibcha of Colombia, he was a protective deity of pregnant women.

- For the Incas, it was the crown of feathers of Illapa, God of the thunder and of the rains. He was considered a cruel and irritable spirit. According to their beliefs, "the rainbow is a heavenly serpent that would have been gathered by men when it was only a worm. By dint of eating, it assumed gigantic proportions. The men were forced to kill him because he demanded human hearts for his food. The birds dipped into his blood and their plumage dyed the bright colors of the rainbow. "As a result, the ancient Peruvians dared not look at the rainbow and closed their mouths and hands If they saw it.

- In the Dogon, the rainbow is considered as the path allowing the Aries celestial, which fertilizes the sun and urines the rains, to descend on the earth. The chameleons that bear his colors are related to him. According to them, the four-color rainbow: black, red, yellow, and green. They are the traces of the heavenly Aries when he runs.

- Among the Aborigines of Australia, we find the Myth of the Python Rainbow. It is associated with water, therefore with life, but it also represents lightning and storm. It is an essential figure of acquisition of knowledge during initiations, by symbolic actions of ingurgitation and regurgitation. Its importance is such that it potentially contains all ancestral beings is may be associated with all the sacred sites of the Australian desert, which painters express by personal modifications that they bring to the general form of the snake. The paintings tells the itinerary of the Python traveling from hole of water to hole of water and fertilizes the earth in its passage.

- In China, the union of the 5 colors lent to the rainbow is that of Yin (Female Moon) and Yang (Male Sun), the sign of the harmony of the universe and its fertility. "Indra einthna" is the name of the rainbow still used today in Cambodia. Now, Indra dispenses rain and lightning to the earth, symbols of celestial activity. Indra (इन्द्र) = strength, courage, power - is one of the main gods of Hinduism, Master of Nature, the supreme king of Devas (= shining in Sanskrit). Its importance has become smaller in late Hinduism, compared with those of Vishnu and Shiva. If one goes back later on the historical plane, Chinese legends tell the metamorphosis of an immortal in rainbow wrapped like a serpent. Chinese calligraphy has 5 characters designating the rainbow which all contain the radical "hoei" which means serpent.

In Islamic esotericism, the 7 colors of the rainbow depict the divine qualities reflected in the universe, for it is "the inverse image of the sun on the inconsistent veil of rain." These 7 colors are Assimilated to the 7 heavens in India and Mesopotamia.

- According to Tibetan Buddhism, clouds and rainbows symbolize the Sambogha-kâya = body of spiritual rapture, and their resolution in rain: the Nirmâna-kâya = body of transformation.

"The Bible makes the rainbow the materialization of the divine covenant." And God said, This is the sign of the covenant that I put between Me and you and all living things that are with you, Generations to come: I put My bow in the cloud and it will become a sign of a covenant between Me and the earth. "(Genesis 9: 12-17)

- In Greece, the rainbow is IRIS, the fast messenger of the Gods. It is also said in Spanish "Arco Iris" to designate the rainbow, and in French, "iriser" means "colored with the colors of the rainbow".

And my rainbow of dolls to me simply represents the beauty of nature when the sun comes out after a gentle summer rain!

We are far from the interpretation and recovery that some people have done on their flag for some years in their manifestations ....